Les blasons de conjugaison

Cette année, je me lance dans les ceintures de calcul. Comme au judo, les enfants passent des niveaux après quelques entraînements réussis. Les niveaux sont de plus en plus difficiles et l’enfant a une vision globale de ce qu’il sait faire et de ce qu’il doit encore accomplir.

J’ai essayé de réfléchir à un système identique pour la conjugaison. Et je suis tombée sur un os véritable! Impossible de répartir mes compétences en ceinture de difficulté croissante.

Je m’explique: Prenons la compétence « je sais conjuguer un verbe du 1er groupe au présent ». Cette compétence peut se décliner en 3 niveaux:

– je sais conjuguer un verbe au présent (exemple: je joue, tu joues, il joue…)

– je sais conjuguer un verbe dans une phrase quand le sujet est un PPS (exemple: Il joue dans la cour)

– je sais conjuguer un verbe dans une phrase quand le sujet est un GN (exemple: Max joue dans la cour)

Certains élèves vont connaître la recette par cœur et me réciter le verbe sans difficulté mais vont être incapables de faire la même gymnastique dans une phrase. Certains vont buter sur le fait de transformer le GS en PPS afin de faire l’accord. Et pour d’autres, cela sera naturellement facile.

Bref, comment faire pour que l’élève ne se retrouve pas coincé à la ceinture du présent alors que nous avançons vers le futur et l’imparfait? 

J’ai lu plusieurs choses, comme les étoiles de Charivari ou les blasons chez Loustics. Finalement, j’ai opté pour les blasons étoilés happy.

Je m’explique (phase 2 ^^). 

Voici comment j’ai réparti mes compétences sur 7 blasons, chacun découpé en trois sous-compétences.

Télécharger « Blasons de conjugaison compétences.pdf »

Tous les enfants commencent au blason jaune. Ils s’entraînent et s’inscrivent au passage de blason quand ils s’estiment prêts (2 entrainement réussis). Mais s’ils ratent deux passages de blasons ou s’ils restent bloqués à un niveau, ils peuvent passer au blason suivant et revenir à leur blason non-acquis plus tard.

Cependant, n’ayant jamais testé un tel système, je me pose des questions… Est-ce que ce système est jouable? Je suis peut-être en train de me planter… Est-ce que les enfants pas trop motivés ne vont-ils pas jouer à saute-mouton toute l’année avec un tel système et finir par ne rien valider du tout?

Je suis passée à la création des cartes. Généralement, cela m’aide à réfléchir. Du coup, voici comment je compte procéder:

Pour les blasons, l’enfant doit valider l’étoile 1 et l’étoile 2 et tenter l’étoile 3 avant de passer au blason suivant.

Cependant, si l’étoile 3 n’est pas réussie, l’enfant peut décider de passer au blason suivant et de repasser son étoile 3 un peu plus tard dans l’année.

Et voici les entraînements!!!!

Télécharger « blason jaune entrainements.pdf »

Télécharger « blason orange entrainements.pdf »

Télécharger « blason vert entrainements.pdf »

Télécharger « blason bleu entrainements.pdf »

Télécharger « blason violet entrainements.pdf »

Télécharger « blason marron entrainements.pdf »

Télécharger « blason noir entrainements.pdf »

Pour chaque entrainement, il y a une carte correction. Attention aux coquilles, il y en a surement…

Les élèves réalisent leur entrainement sur l’ardoise, s’auto-corrigent et s’inscrivent au passage de blason quand ils se sentent prêts.

Il me reste les passages de blason à réaliser. Et les fiches de suivi. Et les fiches d’inscription… Et les marques fantômes.. cry

Cet article a 1 commentaire

  1. messijul

    Très sympa ce système !
    Mon soucis c’est toujours le rangement. Comment ranges-tu toutes tes cartes ?
    Merci d’avance

Laisser un commentaire