Matériel à fabriquer pour la numération

Avec le passage aux milliers, un certain nombres d’ateliers que j’avais déjà mis en place n’est plus fonctionnel (mes abaques n’ont que 3 tiges, je n’ai qu’un millier dans mon stock de base 10). Et puis, nous arrivons en cours d’année. Il va falloir penser à encore plus d’abstraction pour mes ce2 qui ne manipuleront plus au cycle 3.

Cependant, mes élèves fragiles en ont encore besoin (surtout avec le passage aux milliers!). Donc, je suis en train de renouveler certains de mes ateliers pour remotiver les troupes, susciter leur intérêt et aller doucement mais surement vers un travail total fiche.

Cet atelier consiste a empiler des plaques afin de pouvoir décomposer plus facilement un nombre. Il peut aussi se travailler dans l’autre sens: on donne une série de plaque (100 + 2 000 + 6 + 40) et l’élève doit trouver le nombre correspondant.

J’ai imprimé 4 jeux de plaques, donc pour 4 élèves. Chaque lot est imprimé dans une couleur différente afin de faciliter le rangement. J’ai fait le choix de ne pas colorier ces plaques aux couleurs de la classe. Mais je vous livre le .doc, donc, vous faites bien comme vous voulez!

Cet atelier va remplacer le gros matériel base 10 que j’ai dans ma classe. Pour faciliter le rangement et garder un facteur « motivation » (c’est joli quand il y a des couleurs maîtresse!), j’ai décidé d’imprimer sur des feuilles colorées. J’ai préparé assez de matériel pour que 4 élèves puissent travailler ensemble si besoin (je préfère une configuration de deux).

Un autre atelier qui peut, lui aussi, se travailler dans les deux sens: décomposer un nombre ou composer un nombre. S’il y a un travail en binôme, un élève peut faire découvrir un nombre à un autre ou ils travaillent en parallèle sur la même liste. D’expérience, le travail en parallèle est moins frustrant pour les élèves qui ne doivent pas attendre pour manipuler. A imprimer recto verso bords courts

Des abaques à compléter afin de former ou faire lire des nombres jusqu’à 9 999. J’ai construit un matériel sans couleur afin que vous puissiez l’imprimer sur du papier coloré en fonction de vos besoin. Vous pouvez aussi colorier les tiges des abaques si besoin.

Même idée que les plaques de 1000/100/10/1. A imprimer recto verso bords courts

D’autres ateliers sont en cours de création. Cependant, j’insiste sur le fait que mes élèves, avant de passer sur ces ateliers, ont manipulé autres choses que des feuilles plastifiées. Je pense que c’est très important de passer par l’étape du vrai matériel. Si vous souhaitez des pistes, vous pouvez lire cet article.

Cet article a 2 commentaires

  1. Maëlle

    Super, merci pour le partage!!! Et tous les autres… je démarre en ce2 l’an prochain après 15 années de cm (où je tiens quand même à dire que les élèves manipulent encore énormément: quand on suit MHM ou Access notamment) 😉

Laisser un commentaire