Des mains pour permettre l’autonomie

C’est quelque chose qui me fait vite criser: la file d’attente au bureau pour les corrections. Ça discute, ça papote, et comme mon bureau est devant la classe, cela empêche les autres de voir ce qu’il y a au tableau. 

J’ai essayé beaucoup de choses: la correction aux bureaux des élèves, en passant dans les rangs (merci mon dos!), le prisme de couleur (très pratique pour les élèves qui aiment jouer aux dés…), ne pas corriger (mais faut bien le faire…).

Bref, je crois avoir trouvé un système qui me convient enfin!

Comment gérer la file d'attente au bureau?

J’imprime une main par enfant et je plastifie l’ensemble. Une fois plastifiées, je découpe les mains et y met un morceau de ruban adhésif magnétique au dos.

Sur chaque main, j’écris, au gros marker noir, le prénom d’un de mes élèves. (Le marqueur s’efface avec un peu d’acétone, comme cela, je peux réutiliser mes mains l’année d’après). Je place toutes mes mains sur une grande plaque Ikéa fixée au mur.

Comment gérer la file d'attente au bureau?

Comment mes élèves utilisent ces mains au quotidien?

Quand un élève a fini, il va mettre sa main en bas du tableau, le plus à gauche possible. Le suivant fait la même chose…

Comment gérer la file d'attente au bureau?

Ma file n’est plus à mon bureau, mais sur le tableau. J’appelle les enfants qui ont fini les uns après les autres, dès que je suis disponible pour corriger. En m’attendant, ils passent en autonomie.

Même si je ne corrige pas en direc, je demande aux enfants de « mettre leur main ». Cela me permet de voir qui a fini, qui traîne, qui a été performant sur ce que je demande…

Et pour les élèves en difficulté?

Eux aussi utilisent les mains. Ils mettent leur main au tableau et les entourent, ce qui signifie qu’ils ont besoin d’aide. Je vais les aider si je suis disponible, sinon, c’est un camarade qui peut y aller. Une fois qu’ils n’ont plus besoin d’aide, ils « rangent »leur main.

Une autre utilisation?

Mes élèves utilisent leur main quand ils doivent prendre une photo de leur atelier. Ils la posent juste à coté de leur travail et immortalisent le tout à l’aide d’une photo. Et quand je consulte les photo, je sais qui a fait quoi.

Cet article a 7 commentaires

  1. Moszsa

    Je découvre ton site et c’est une vraie merveille, une caverne d’Ali Baba ! Merci pour ce généreux partage et bon courage à toi

  2. MaitressePhiline

    De même je l’ai découvert hier, du génie !! ça va me permettre d’avancer plus vite sur ce chemin que j’avais commencé à emprunter.

  3. Marjorie

    Chouette idée, j’aime bien que les autres élèves puissent aussi demander de l’aide

  4. Alexandra

    Bonjour. Merci pour cette belle idée !!! C’est parti pour la plastification 😉

  5. ID50

    Bonjour,
    J’utilise des pinces à linge accrochées à un cintre comme file d’attente.

    1. Dgedie

      J’avais vu aussi cette idée. Cependant, je ne corrige jamais au bureau (je m’installe là où il y a de la place, en fonction des déplacements des enfants et de leurs besoins.). J’avais donc besoin d’un système qui se voit de loin.
      Après, tu me diras, je peux aussi déplacer mon cintre de place en place 😜

  6. ffb

    J’aime beaucoup ce fonctionnement. C’est toujours tellement pénible de les voir papoter en attendant de se faire corriger !!!

Laisser un commentaire