Préparation des cahiers de leçons

Aucune description de photo disponible.

Un petit article pour vous expliquer comment je prépare mon cahier de leçons. J’utilise cette méthode depuis un moment. Cela prend du temps à préparer mais je mâche le travail à mes élèves qui savent se repérer dedans très facilement.

Première étape: la préparation des leçons

Je réfléchis bien en amont aux leçons que je vais donner. Je les ai rédigées en avance. Cependant, je me donne le droit d’en rajouter si j’en ressens le besoin. 

Pour les CE2, vous trouverez les leçons ici. Elles sont en format modifiable, n’hésitez pas à les adapter à vos pratiques de classe.

Ainsi, en préparant mes leçons en avance, je sais, grosso modo, combien de leçons il y aura dans chaque partie.

Deuxième étape: des gommettes colorées pour faire des parties

Je fais 6 parties dans ce cahier de leçons qui possède 96 pages. Il me faut donc des gommettes de couleurs différentes. J’utilise les gommettes Apli que l’on peut trouver chez notre prestataire Pichon.

Pour information, voici comment j’organise ce cahier:

  • 1 page (recto-verso) pour la page de garde et le mot explicatif
  • 9 pages pour la grammaire (violet)
  • 6 pages pour la conjugaison (rose)
  • 5 pages pour le vocabulaire (bleu)
  • 16 pages pour l’orthographe (jaune)
  • 6 pages pour la numération et le calcul (vert)
  • 5 pages pour la géométrie et grandeurs et mesures (orange)

Dans ce cahier, je ne mets ni LAM ni carte mentale. J’utilise un autre cahier, qu’ils peuvent « torturer » à loisir pour construire leur propre leçon.

Troisième étape: des pages de gardes pour présenter l’outil et les parties

Comme tous mes cahiers, j’utilise une page de garde (dessinée par Katy Rastel) ainsi qu’un page qui explique comment utiliser ce cahier.

Je prépare ce genre de fiche explicative pour tous mes cahiers. Si vous voulez voir les autres, elles sont ici.

Je fais aussi un petit encadré (photocopié aux couleurs des gommettes) pour présenter les diverses parties

Quatrième étape: photocopier les leçons sur du papier coloré

J’avoue, je prépare en avance mes photocopies de leçons. Sur les feuilles jaunes pour l’orthographe, sur les feuilles vertes pour la numération… C’est un gros chantier de préparation mais je sors toutes mes feuilles de couleurs une fois et pas toutes les semaines. J’utilise des feuilles couleurs pour favoriser le repérage chez certains de mes élèves. 

OUI… MAIS….

J’avoue que coller du papier sur du papier m’agace fortement… Échanger ce cahier contre un porte-vue plastique et format A4 (que je trouve plus encombrant et moins pratique) ne m’enchante guère. 

Je commence à réfléchir à un livret relié avec la clickMan et un petit cahier à côté pour y mettre LAM et cartes mentale. Créer un fichier de leçons, cela veut dire tout donner aux élèves en avance. J’ai peur de la surcharge cognitive pour certains, de la dégradation de l’outil pour d’autres… Si vous avez des témoignages sur une livret déjà existant et utilisé, n’hésitez pas!

Cet article a 9 commentaires

  1. Dodi

    Comme d’habitude, super travail… Attention, sur l’encadré de vocabulaire, il y a une erreur : « n’hésite pas » ne prend pas de S à la fin.
    Quand tu dis 9 pages pour la grammaire, par exemple, c’est 9 ou 18 côtés de page ? Et les gommettes, tu les colles dans le coin de la leçon ? Tu colles les leçons au fur et à mesure que tu en parle en classe?
    Voilà, je m’arrête…
    Bonne nuit

    1. Dgedie

      Merci pour la coquille !
      C’est 9 pages, soit 18 côtés de pages.
      Pour les gommettes, je n’en colle qu’une de chaque couleur, sur le côté (comme on le voit sur l’image).
      Je colle les leçons au fur et à mesure que l’on voit les notions en classe.

      Et n’hésite pas pour les questions 😅

  2. Johanna

    A l’école nous utilisons un petit classeur. A l’avant partie français et chaque partie a une couleur ( rose: grammaire, vert: conjugaison….). Les enfants collent ou copient les leçons sur 1 feuille de classeur de couleur.
    Puis on tourne le classeur et c’est la partie maths

  3. Cath

    Whow que c’est top.
    Je ne vais pas aider beaucoup. Cependant, cette année, je compte faire un cahier relié avec toutes les leçons à l’avance.
    Cela me permettra de :
    1) facilement avancer en cas de reconfinement…
    2) différencier plus aisément. Un enfant qui a besoin de retourner en arrière ou envie de s’améliorer un texte peut avancer au point imparfait même si nous ne l’avons pas encore découvert…
    3) rassurer les parents qui pensent qu’on ne fait rien en classe. 😂😂😂

    Après, mon dilemne c’est : comment l’intituler et comment le conserver dans un état correct. Du coup j’envisage une farde à rabats cartonnée.
    On verra en fin d’année si cela a fonctionne

  4. Boubou

    Merci beaucoup pour ce partage, je vais me lancer à la rentrée avec mes CE1. Jusque là, j’avais des CE2 et je poursuivais les cahiers commencés par ma collègue de CE1. J’aime beaucoup l’idée des couleurs pour aider à se repérer je vais réfléchir à ça cet été. Bonnes vacances !!

  5. ID50

    Bonjour,
    Très beau travail ! J’utilise également un cahier avec des gommettes de couleur. je l’appelle cahier outil.
    Je voulais t’avertir de la coquille dans une page vocabulaire c’est  » n’hésite pas  » pas d’s à hésite.
    Tes pages de garde sont magnifiques comment se procurer les dessins ?
    pourquoi faire les lam, je pensais ne faire du lam cette année à la place des traces écrites classiques. Que me conseilles-tu ?
    Bonnes vacances.

    1. Dgedie

      Concernant les LAM, je trouve que c’est utile pour certains enfants, mais pas pour tous. Idem pour les flash codes… Cependant, difficile de savoir qui a besoin de cas…

  6. Desbois Dominique

    Bonjour
    Merci pour tout ce partage.
    Je dois être déconnectée: c’est quoi LAM.
    Merci

    1. Dgedie

      Une LAM, c’est une leçon à manipuler. Une leçon avec des volets à soulever, des choses à trier…

Laisser un commentaire