Les plantes

Normalement, je ne travaille pas sur cette notion au CE1, nous avons décidé, dans notre école, de laisser cela au CP. Cependant, comme notre thème de l’année tourne autour des 4 éléments, c’était difficile de passer à côté.

Voici donc les fiches que je compte distribuer à mes élèves, tout en réalisant, en parallèle, de nombreuses expériences (plantation, gerbera mise dans un verre d’encre, les plantes qui poussent dans un labyrinthe…)

J’ai aussi traduit un « Notebook » trouvé sur TeachersPayTeachers. Il faut imprimer les trois feuilles, découper les deux premières (uniquement le contour du tableau et les petits pointillés) et coller sur la dernière feuille. Un peu de pliage pour relever les bandelettes et le tour est joué.

Dans la classe, nous aurons un carnet d’expérience où nous noterons nos remarques et nos observations, sorte de mémoire collective.

Comment germe une graine?

Pour comprendre le développement d’une graine, j’utiliserai l’astuce de Charivari qui permet vraiment d’observer l’évolution d’une graine. Je planterai cinq graines de fèves (très grosse et avec une plantule très robuste) à 3 jours d’écart entre chaque graines (soit 12 jours de différence entre la première et la dernière graine). Cela me permettra de réaliser un atelier « je remets dans l’ordre les étapes de germination » et de vraiment comparer les différents stades.

Projet "plantations"

J’ai testé avec les petites de la maison ( 4 ans ) qui ont mis trop de terre et trop d’eau mais qui étaient ravies. La légende est faite au feutre ardoise, cela s’efface parfaitement.

Pour ceux qui n’ont ni place, ni boite-CD, il y a l’astuce des pochettes classeur transparentes (proposé par Mitsouko) qui permettent de réaliser le même type d’expérience, sous peu qu’on tende bien les pochettes dès le départ. Vous pouvez aussi utiliser un sachet congélation, comme Sanleane.

 Je me suis aussi fait plaisir en cette fin d’année, j’ai investi dans le coffret d’observation de chez Pichon, afin de faire pousser des radis et des carottes naines. Je réinvestirai avec un élevage de vers de terre par la suite.

Diverses plantations:

Coté expérience, nous ferons poussé des haricots dans le noir, avec ou sans eau, avec ou sans terre… Bref, les expériences classiques. Je rajoute l’expérience de Maman pour la vie qui nous rappelle que les plantes sont des êtres-vivants. 

10 expériences scientifiques faciles - Page 6 - Loisirs - Bricolage - Mamanpourlavie.com
Projet "plantations"

Je vais planter aussi trois noyaux d’avocats et deux patates douces dans des verres avec l’astuce des piques à brochette pour qu’ils ne soient pas totalement immergés dans l’eau. Sans oublier le bulbe d’oignon !

Les boutures ne seront pas en reste : il suffit d’un peu de menthe et d’un peu de lierre, c’est inratable !

Il ne me manque plus que quelques fleurs : des capucines dans un pot seront parfaites pour ce début d’année scolaire. En plus, elles permettent vraiment de montrer le cycle de vie d’une plante car elles refont assez facilement des graines qui sont très grosses, donc très repérables pour les élèves.

Je vais aussi renouveler ma plantation de graines de baobab que j’avais réalisé lors de notre tour du monde. Vous pouvez trouver les kits ici. J’ai acheté deux fois huit graines et, à chaque fois, j’ai eu deux baobabs qui ont réussi. (je les ai offerts à mes gagnants de rallye).

Pour planter tout ce que nous garderons en classe (capucine, menthe, lierre, avocat, baobab, patate douce) j’utiliserai les pots Bygel d’IKEA qui ont l’avantage de pouvoir se pendre.

On mange ce que l’on a planté?

Pour le goût, j’aimerai réaliser un mini-jardin aromatique. Pour cela, des graines de persil, de basilic, de coriandre… le tout planté dans des boites cartonnées de jus de fruits ou de lait.

Brilliant! And a great addition to the "beverage carton-repurposing" idea file. Spotted on Facebook, on the Grow Food, Not Lawns community g...

Et côté Arts?

–          plant unitJe vais réaliser ce genre de plantation avec du blé (qui pousse très dru) trouvé chez un agriculteur. On peut aussi s’en procurer dans les magasins bios. Hors de question de prendre du Ebly, il est déjà cuit. Je vais acheter des verres en verre chez le suédois qui est entrain de déstocker à cette période. 

Une fois que tout cela aura bien poussé (je suis entrain de réaliser l’expérience pour voir combien de jours il faut), je prendrai en photo les enfants et j’imprimerai sur du papier collant. Pour ceux qui ne veulent pas (cela m’arrive chaque année…) je leur proposerai un monsieur Patate, toujours grâce à du papier collant.

L’une de mes premières activités sera celle proposée par Bout de Gomme sur le Land Art. Comme j’ai 6 ilots de 4 ou 6 élèves, je vais prévoir 6 grands bacs (ceux utilisés dans les cantines) et des graines de lentilles, fèves, coco et haricots. J’ai hâte de voir ce qu’ils vont me réaliser !

 Pour plus d’idées, deux petits pinterests:

               – un en DDM sur les plantations

               – un autre en Arts Visuels sur la terre

Et sinon?

* Pour lancer cette grande séance de plantation, je demanderai aux enfants de me faire une chasse aux graines, c’est-à-dire de me trouver le plus de graines différentes possible. Pour pouvoir faire des tris, des comparaisons… Une fois notre récolte terminée, nous collerons le tout dans un cadre IKEA Ribba, avec la légende.

* Je vais mettre en place un métier hebdomadaire : les observateurs des végétaux. Chaque jour, ils devront faire le tour de nos plantations et nous signaler à l’aide de flèches colorées plastifiées les petites nouveautés, les choses à venir voir… Il suffira de planter une flèche dans le pot à observer.

Laisser un commentaire